Quelles sont les étapes envisagées ?

2025 : remise de l’étude de faisabilité actuellement en cours

2026 : révision de la stratégie de la physique des particules

Après 2026 : commencement d’une phase préparatoire d’un projet de construction

Si la communauté scientifique voit sa priorité dans une nouvelle infrastructure de recherche basée sur l’étude FCC, elle sera incluse dans la prochaine mise à jour de la stratégie européenne pour la physique des particules (2026-2028). Dans ce cas, le Conseil du CERN pourra décider de passer à une étude de conception plus détaillée et une phase préparatoire d’un projet de construction.

2026 – 2032 : phase préparatoire

  • Études complémentaires et plus approfondies commandées par les États membres du CERN
  • Définition des conditions et procédures d’implantation par la France et la Suisse en collaboration avec le CERN
  • Décision des États membres du CERN, dont la France et la Suisse, réunis au sein du Conseil du CERN, concernant la réalisation du projet

2033 à 2040 : phase de travaux de génie civil

Après 2038 : phase d’installation du FCC-ee

Après 2045 : mise en service et exploitation du collisionneur FCC-ee (première phase FCC)

Après 2060 : remplacement du premier collisionneur FCC-ee par le second collisionneur FCC-hh

De 2070 à la fin du XXIe siècle : mise en service et exploitation du collisionneur FCC-hh (seconde phase FCC)

Cette réponse vous a été utile?